Equipe PROFEOR - CIREL EA 4354

Accueil du site > Doctorants > STARCK Sylvain
  • Statistiques
  • Dernière modification :
    Le mardi 11 janvier 2011
  • Statistiques contenus :
    Articles : 80 -  Sites : 7 - 

STARCK Sylvain

ATER Docteur en Sciences de l’éducation

Riche d’une longue expérience professionnelle en tant qu’enseignant et directeur d’école primaire, je me suis engagé à partir de 2005 dans une thèse en Sciences de l’éducation, afin de transformer des interrogations professionnelles en questions scientifiques. J’ai ainsi interrogé les liens qui se tissent entre activités d’enseigner et activités d’administrer en analysant la manière dont les inspecteurs de l’éducation nationale disent vivre leur métier et les rapports qu’ils entretiennent avec les enseignants. Ces travaux m’ont notamment permis de mettre en évidence quatre régimes de l’activité d’inspection individuelle des enseignants. De même, en suivant les acteurs dans leurs propos, il apparaît que les activités d’enseigner et d’administrer résultent de l’arbitrage entre ce que j’ai appelé une logique de dossier et une logique de situation.

Ce travail de doctorat ayant abouti en novembre 2009, je poursuis actuellement mes activités scientifiques au sein du laboratoire Proféor-CIREL. Sensible aux multiples dimensions qui organisent l’activité d’enseigner, je suis engagé, aux côté d’une équipe associant des chercheurs de l’université de Lille 3 et de Toulouse Le Mirail, dans une recherche qui prend pour objet les stages en entreprise à destination des enseignants du second degré. Il s’agit de comprendre, à partir de ces expériences, les liens qui se tissent entre monde de l’école et monde de l’entreprise. Dans le cadre de l’Association des Enseignants Chercheurs en Sciences de l’Education, je participe également à une étude sur les thèses de doctorat soutenue entre 2003 et 2009 en Sciences de l’éducation. Cette recherche participe d’une meilleure compréhension de la discipline.

1. Publications

Publication dans une revue avec comité de lecture

Starck Sylvain, « L’évaluation des Professeurs des écoles : quatre régimes de l’activité d’inspection », Recherches et formations (à paraître en varia dans le numéro 64).

Chapitre d’ouvrage scientifique

- Champy-Remoussenard Patricia ; Starck Sylvain : « Echanges écrits sur l’activité entre Inspecteurs de l’Education Nationale : quelles perspectives de professionnalisation ? », (dans L’écriture réflexive et professionnalisante, (dir. - - Cros, F., Lafortune L. & Morisse, M.), Presses Universitaires du Québec, col. Education-Recherche). A paraître 2011.

2. Communications dans des colloques nationaux ou internationaux avec actes
- 2010 : Congrès AREF 2010, Genève. L’institutionnalisation des pratiques enseignantes : entre culture de l’écrit et culture de l’oral, 6p.
- 2010 : Colloque ECER, Helsinki – « Education and cultural change ». Administer and Teach : a Dialectical Relationship between Logic of Situation and Logic of File.
- 2009 : Colloque CDIUFM, Rouen : « Le développement professionnel des enseignants. Le point de vue des sujets. » Le développement professionnel des enseignants entre trois modèles d’évaluation, 11p.
- 2009 : Congrès REF, Nantes (avec P. Champy-Remoussenard) : L’écriture, entre savoirs scientifiques et savoir d’action, 20p.
- 2009 : Congrès ADMEE, Louvain la Neuve (Belgique) : « Evaluation & développement professionnel ». Les controverses au cœur de l’activité d’évaluation des inspecteurs de l’éducation nationale, 12p.
- 2007 : Congrès AREF, Strasbourg. Loyauté et autonomie chez les Inspecteurs de l’Education nationale, 12p.

3. Thèse de doctorat en Sciences de l’Education

« Administrer et enseigner : quel travail à l’interface ? Inspecteurs et enseignants dans le premier degré. » (2009), sous la direction de P. Champy-Remoussenard, au sein du Laboratoire Interuniversitaire des Sciences de l’Education (LISEC, Nancy 2) puis du laboratoire Proféor, composante du Centre Interuniversitaire de Recherche en Education de Lille (Proféor-CIREL, Lille 3).

Résumé : La mise en évidence des réalités que recouvre le travail d’inspecteur de l’Éducation nationale (IEN) en charge d’une circonscription du premier degré rend partiellement visible l’articulation entre deux types d’activité : administrer et enseigner. Dans une perspective qualitative, la méthodologie adoptée a associé entretiens semi-directifs menés auprès d’enseignants et d’inspecteurs du premier degré et dispositif, en partie innovant, d’écriture sur l’activité professionnelle mené auprès d’un groupe de cinq IEN. Il s’agissait de comprendre, dans le contexte bureaucratique français, comment deux types d’acteurs du monde éducatif, enseignants et IEN, déploient leurs activités réciproques, quelles logiques y président et finalement quelles formes d’autonomie sont engagées par les cadres intermédiaires que sont les inspecteurs de l’Éducation nationale.

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs Espace Admin