Equipe PROFEOR - CIREL EA 4354

Accueil du site > Doctorants > CHAPUIS-RAPHAËL Anne-France
  • Statistiques
  • Dernière modification :
    Le mardi 11 janvier 2011
  • Statistiques contenus :
    Articles : 80 -  Sites : 7 - 

CHAPUIS-RAPHAËL Anne-France

Situation professionnelle

- Professeur d’école enseignant maître formateur, déchargée de classe.
- Formateur à l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres du Nord-Pas de Calais-Site de Douai. J’exerce des fonctions pédagogiques (préparation aux épreuves orales du CRPE / visites-conseils auprès des professeurs d’école stagiaires lors des stages en responsabilité / tutorat de dossiers de validation des compétences professionnelles) et des fonctions administratives (coordination et mise en stage des étudiants professeurs / corresspondante Culture en relation avec la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles).
- J’ai été membre, entre 1999 et 2001, de l’Equipe de Recherche de la Charte "Bâtir l’école du XXIe siècle".

Parcours universitaire

- Maîtrise en Droit Privé, Lyon, 1974
- Diplôme d’Etudes Supérieures d’Instituteurs-Académie du Nord, 1990
- Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Instituteur Maître Formateur (CAFIMPF) 1998
- DEA en Sciences de l’Education, Lille, 1999
- Professeur des Ecoles par le concours interne du CRPE, Académie du Nord, 2001

Thèse en cours

Je débute une recherche doctorale intitulée :"Polyvalence et formation des enseignants du premier degré. Quels enjeux ? Quelles stratégies ? Des connaissances aux acquisitions de compétences : quels transferts culturels à l’épreuve de la polyvalence ?", sous la direction de Francis DANVERS.

Posé comme allant de soi dans les Instructions Officielles, le concept de polyvalence soulève encore bien des interrogations, voire des polémiques. Qu’en est-il de la formation des enseignants, aujourd’hui remise en cause ? Il s’agit de mettre à jour et de comprendre l’évolution des représentations sociales des professeurs d"école en formation et en début de carrière. La formation des enseignants est actuellement en pleine mutation. Nous sommes passés de l’Ecole Normale à l’Ecole interne de l’Université en passant par les IUFM. Le système de formation actuel est bientôt obsolète. Nous posons alors la question centrale de savoir où conduit, au regard du concept de polyvalence, la transformation de la formation professionnelle des enseignants du premier degré. L’évolution des connaissances sur les processus d’acquisition et de transmission des savoirs, des savoirs savants aux savoirs enseignés, conduit au questionnement méthodologique suivant :

  • La polyvalence est-elle un objectif prioritaire de la formation ?
  • Quels sont les effets de la formation sur la représentation de la polyvalence des professeurs d’école stagiaires ? Quels sont les effets de la prise de fonction sur les représentations des professeurs d’école après une année, voire deux années de titularisation ?
  • Quelles sont les représentations du côté des formateurs d’enseignants ? Qui sont-ils ? Qui seront-ils ? (profonde mutation en cours). Former des maîtres polyvalents implique-t-il des formateurs polyvalents ?
  • Peut-on évaluer la polyvalence en formation ?

Nous sommes actuellement dans une période de profonde transformation de la formation professionnelle des enseignants. La réflexion institutionnelle qui s’engage aujourd’hui, à propos de la masterisation de la formation, ravive encore la complexité de la mise en oeuvre de ce concept de polyvalence.

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs Espace Admin